Libye : Des morts dans une opération contre ceux qui sèment « la terreur »

Une opération menée lundi par les forces de sécurité en Libye contre les « saboteurs et (ceux qui sèment) la terreur » a fait plusieurs morts, a annoncé la télévision d’Etat, sans préciser le lieu alors que le pays est secoué par des manifestations contre le régime de Kadhafi.

La chaîne a fait état de « plusieurs victimes dans les opérations contre les repaires des saboteurs ». Peu auparavant, elle avait indiqué que les forces de sécurité menaient une opération contre « les repaires des saboteurs et (ceux qui sèment) la terreur poussés par la haine de la Libye », appelant les Libyens à coopérer avec les autorités pour « restaurer la sécurité ».

La chaîne a appelé les citoyens à « être vigilants face aux bandes qui mènent des actes sabotage en Libye et à coopérer avec les forces sécurité et la police partout en Libye ». La télévision a ensuite montré des images « en direct » de manifestants pro-Kadhafi sur la place Verte, au coeur de la capitale.

La Libye est secouée depuis le 15 février par un mouvement de contestation du régime de Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis 42 ans, qui a fait au moins 233 morts selon Human Rights Watch, qui a fait état de 60 morts pour la seule journée de dimanche à Benghazi, deuxième ville du pays et centre de la révolte.

Le fils du leader libyen Mouammar Kadhafi, Seif al-Islam, a annoncé lundi soir la création d’une commission d’enquête sur les violences, présidée par un juge libyen, a rapporté la télévision d’Etat.

Cette commission aura « pour membres des organisations libyennes et étrangères de droits de l’Homme » et sera chargée d' »enquêter sur les circonstances et les événements qui ont provoqué plusieurs victimes », a-t-elle ajouté.

Dans la nuit de dimanche à lundi, Seif Al-Islam Kadhafi avait brandi la menace d’un bain de sang dans le pays.