Google progresse à grand pas dans le monde entier

google.jpg

Google a augmenté sa dominance dans le marché de publicité sur ses rivaux tels qu’Yahoo dans le troisième trimestre de 2008, selon un rapport.

Le rapport effectué par l’agence de recherche marketing Efficient Frontier, a constaté que Google a étendu son avance sur le marché des annonces publicitaires dans tous les territoires globaux importants dans les trois mois derniers.

Ainsi, dans le Royaume-Uni, Google a pris un 1% de la part de marché de Yahoo, qui ces derniers temps a signalé un plongeon de profits de 64 % entre les deuxième et troisième trimestre avec une perte de 1 500 emplois.

Google contrôle maintenant 86.7 % de dépense sur les annonces publicitaires britanniques, selon Efficient Frontier.

À travers l’Europe, en excluant le Royaume-Uni, le moteur de recherche Google a gagné 0.4% sur les parts de marché de Yahoo dans le troisième trimestre comparé au deuxième trimestre. Google contrôle maintenant 92.5 % du marché de publicité, un quasi-monopole.

Google a aussi grignoté 2.2 % de part de marché de Yahoo en Australie, alors qu’au Japon le géant moteur de recherche n’a ramassé que 1.7 points de pourcentage de son rival Internet (55,5 % du marché à Yahoo).

Aux Etats-Unis, Google a pris 2.1% de part de marché de Yahoo entre le troisième trimestre l’année dernière et la même période en 2008 pour contrôler 71.4 % du marché d’annonces américain.

« Google a continué à gagner des parts de marché pendant le troisième trimestre 2008, » a annoncé le directeur général de Efficient Frontier Europe, David White.

« Juste au moment où les investisseurs financiers remarquent son envol vers la qualité durant une période économique turbulente, aussi les marketeurs penchent aujourd’hui vers les canaux du marketing efficaces comme le marketing de moteur de recherche. Google, en qualité de principal moteur de recherche, est le bénéficiaire principal. Ils ont l’audience, la technologie et les outils dont les annonceurs ont besoin. »

Google a annoncé récemment les bons résultats du troisième trimestre attendus, en défiant la baisse économique avec une augmentation de 31 % dans le revenu et une augmentation de 26 % dans les profits.